James Ensor, Skelet arresteert maskers (1891), (c)Antwerpen, The Phoebus Foundation
Constant Permeke, Kermis, 1921, KMSKA, (c) www.lukasweb.be, Art in Flanders vzw, foto Hugo Maertens
Valerius-De-Saedeleer,-Sneeuw-in-Vlaanderen-bew.jpg
Krijttekening van Bart Lodewijks
Gustave Van de Woestyne, De Papeter, 1911, Sint-Martens-Latem, Gemeentelijk Museum Gevaert-Minne, (c) Erwin De Keyzer
Walter-Vaes,-De-misantroop-(1903).jpg
Anto Carte, L'Homme à la fourche (1924), Collection de la Province de Hainaut - Dépôt au BPS22, Charleroi (B)

La fête des fous. Bruegel redécouvert

7.04 - 28.07.2019

 

Bruegel, inspirateur

Pieter Bruegel est souvent considéré comme l’incarnation ultime de l’identité flamande. Pourquoi en est-il ainsi depuis la redécouverte de son œuvre vers 1900 ? Comment se fait-il qu’il soit devenu une icône, une source inépuisable d’inspiration et un cliché incontournable ? L’exposition Feast of Fools. Bruegel redécouvert, présentera au visiteur une série d’œuvres clés d’artistes flamands et internationaux qui « ont quelque chose en commun avec Bruegel ». Ils s’inscrivent dans le prolongement de ses thématiques, les réinterprètent, le citent… et montrent ainsi que son œuvre n’a rien perdu de sa pertinence. 

Bruegel, le malentendu

L’exposition commence par « le grand malentendu », lorsque Bruegel a été proclamé, au lendemain du romantisme, barde pictural des psaumes paysans, des craquements des paysages envahis par la neige et des murmures éternels des champs de blé ondoyants, profondément enraciné dans l’argile flamande. Elle étudie la manière dont les artistes flamands et, par extension, belges et internationaux, ont traité son héritage artistique au cours de l’entre-deux-guerres et au-delà. Dans ce cadre, nous nous concentrons sur James Ensor, Valerius De Saedeleer, Jules De Bruycker, Gustave Van de Woestyne, Frits Van den Berghe, Jean Brusselmans, Constant Permeke, Anto Carte, Otto Dix, et George Grosz. 

Bruegel, aujourd'hui

Dans la foulée, l’exposition ouvre un certain nombre de registres contemporains avec l’art, la performance et la musique. En collaboration avec les commissaires Luk Lambrecht et Lieze Eneman, une série d’artistes ont été invités à réagir à des thèmes de l’œuvre de Bruegel, ou à l’interprétation de ceux-ci par la génération qui l'a redécouvert. Ces créations sont liées à des œuvres pertinentes dans ce contexte. Lázara Rosell Albear, Kasper Bosmans, Dirk Braeckman, Ricardo Brey, Daniel Buren, Carlos Caballero, Anetta Mona Chişa & Lucia Tkáčová, Jimmie Durham, Christoph Fink, Jan Van Imschoot & Sam Samiee, Bart Lodewijks, Hana Miletić, Yola Minatchy, Elisabeth Ida Mulyani, Honoré d’O, Ornaghi & Prestinari, Jonathan Paepens, Emmanuelle Quertain, Kurt Ryslavy, Pascale Marthine Tayou, Grazia Toderi, Yurie Umamoto, Birde Verheerswynghels, Peter Verhelst & Anneleen Boehme, Gosie Vervloessem and Gilberto Zorio. Ces créations seront liées aux œuvres existants de Marcel Broodthaers, Mario Merz, Panamarenko et Franz West.

Bruegel, dans le monde

L'exposition se poursuit avec une création de Rimini Protokoll, l'une des compagnies de théâtre les plus créatives de Berlin. Ils développent une installation vidéo, avec des lunettes de réalité virtuelle: 'Feast of Food', qui constitue un contrepoint interactif et immersif à la trajectoire de l'exposition.

Avec le soutien deLes maîtres flamands

L’exposition La fête des fous. Bruegel redécouvert s’inscrit dans le cadre du projet « Les Maîtres flamands » de VISITFLANDERS, qui soutient l’exposition La fête des fous. Bruegel redécouvert.

Copyright photos:

James Ensor, Skelet arresteert maskers (1891), ©Antwerpen, The Phoebus Foundation
Constant Permeke, Kermis, 1921, KMSKA, © www.lukasweb.be, Art in Flanders vzw, foto Hugo Maertens
Valerius De Saedeleer, Sneeuw in Vlaanderen (1928), Koninklijk Museum voor Schone Kunsten Antwerpen © www.lukasweb.be - Art in Flanders vzw, foto Hugo Maertens
Bart Lodewijks, Krijttekening, 2018
Gustave Van de Woestyne, De papeter (1911), Sint-Martens-Latem, Gemeentelijk Museum Gevaert-Minne, © Erwin De Keyzer
Walter Vaes, De misantroop (1903), Verzameling Ronny en Jessy Van de Velde, Antwerpen, foto Luc De Corte (Steurs)
Anto Carte, L'Homme à la fourche (1924), Collection de la Province de Hainaut - Dépôt au BPS22, Charleroi (B)

Informations pratiques

Heures d'ouverture

Ouvert du 7 avril 2019 au 28 juillet 2019 inclus
Tous les jours sauf les lundis, de 10 à 18h
(dernière visite à 17h)
Ouvert les jours fériés


Adresse

Château de Gaasbeek
Kasteelstraat 40
1750 Gaasbeek (Lennik)
België

T. +32 (0)2 531 01 30

kasteelvangaasbeek@vlaanderen.be

Prix

Tarif 'La fête des fous': 15 € (incl. art dans le Jardin-musée)
Tarif réduit: 14 €
-18 ans: 2 €
Enfants de moins 7 ans: accès gratuit

Réservations

Billets en ligne.
Vous pouvez réserver une visite guidée en envoyant un e-mail à bezoek.gaasbeek@vlaanderen.be au moins 2 semaines à l'avance
Contact commercial: Nancy Verhulst, bezoek.gaasbeek@vlaanderen.be, T +32 (0) 2